AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Daaki Sane, master et frère aimant (FINI!!!! \o/)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Daaki Sane, master et frère aimant (FINI!!!! o/)   Mer 9 Avr - 18:47


Daaki Sane

« Une personne, une famille, un bouclier »
IDENTITÉ

Age♦ 24 ans
Date de naissance ♦ 23 avril
Nationalité ♦ Japonais
Métier ♦ Agent du service de ramassage des poubelles (travail de nuit)
Groupe ♦ Master (sinon citoyen)
Statut ♦ Célibataire
Préférences ♦ hétéro
Personnalité sur l'avatar ♦ Frankie Muniz (alias malcolm)

ANECDOTES

Anecdote 01 ♦ Frère de Daaki Naka
Anecdote 02 ♦ Parle pour deux
Anecdote 03 ♦ Donne des coups de têtes aux bâtiments
Anecdote 04 ♦ Fatigué
Anecdote 05 ♦ "ici"


PSYCHOLOGIE

Que dire de Sane ? Il est, sans doute possible, très généreux et protecteur envers ses proches, groupe actuellement restreint à deux personnes, sa sœur et sa doll. Pour ces deux personnes, il serait prêt à se mettre en danger, car il ne fait aucun doute pour lui que la poupée possède une âme, si elle a une forme humaine. Ses critères pour qu’une personne fasse partie de ce groupe ? C’est simple, il suffit que cette dernière soit acceptée par sa sœur. La seule exception fut la doll, qui s’est… imposée à la fratrie sans remous.

Très bavard, il aura du mal à s’arrêter de parler une fois lancé. De plus, il lui arrive de lancer des petites piques qui ne feront rire que lui, et cela, personne ne peut rien y faire. Enfin presque, il y a deux personnes face auxquelles il est plus muet qu’un mort, il s’agit de ses parents.

Optimiste à toute heure, c’est sa manière d’affronter les difficultés de la vie. Il ne montrera jamais qu’il va mal. En effet, une fois qu’il sera dans ce cas, il attendra d’être seul et certain qu’on ne le voit pas pour pouvoir décompresser et pleurer, voire se venger en frappant contre son oreiller, ses draps, ou la poupée Voodoo lorsqu’elle en était encore à ce stade-là. Lorsque cela ne suffit pas, il lui arrive de donner des coups de tête dans les murs, mais ce n'est pas arrivé souvent.

Comme écrit ci-dessus, il est généreux. Il donnera par exemple le meilleur de lui-même au travail pour que ses collègues l’acceptent, se laissant tomber au dernier plan de ses priorités, laissant évidemment sa sœur au rang de priorité absolue.

De par son optimisme et sa volonté de ne montrer aucune faille, il restera souriant et calme, quoi qu’on lui dise, ou presque. Après tout, n’ai-je pas déjà dis que pour protéger ses proches il serait prêt à tout ? Il compte aussi les insultes envers eux comme des attaques alors réagira agressivement.

Ce que vous pensez de votre DOLL: Ce qu’il pense de sa doll ? Eh bien… Depuis qu’elle est apparue sous forme humaine,  il trouve que cette damoiselle est charmante, malgré le fait qu’elle sache toujours quand il vais mal et qu’elle ne le laisse pas seul à ces moment-là.

Bon, c’est vrai que ça le détend de savoir qu’elle n’en dira rien, et qu’elle sera toujours là pour l’écouter, mais quand même, sa présence le rend encore mal à l’aise.



BIOGRAPHIE

Je suis né en avril, le 23 avril plus précisément. Comment je le sais ? Ben… Vous avez jamais fêté votre anniversaire ou quoi ? Bon, je reprends. Né le 23 avril, j’ai hérité de la plupart des attributs physiques de ma mère, comme par exemple les yeux bleus et les cheveux blonds. Par contre, j’ai tout de même bénéficié du peu de carrure de mon père. Les trois premières années de ma vie furent comme celles de tous les enfants, baignées des grandes joies telles que ‘’marcher debout’’ et ‘’ne plus avoir besoin de couche ni le jour ni la nuit’’…

Cependant, j’étais souvent chez une nourrice à cette époque, je l’aimais bien moi ma nourrice. Elle était très gentille et généreuse avec moi. Le problème vint plus tard, pas loin de mes trois ans en fait, maman et papa sont parti à l’hôpital, et j’ai dû les accompagner. Lorsque j’ai pu aller voir maman, elle souriait et tenait dans ses bras un monstre. Un truc chauve et sans poil, un vieux mais plus petit que moi. En plus, mon père m’a dit que ce truc était ma sœur ? Pour moi, c’était impossible, et le pire dans l’histoire, c’est que je n’étais plus le centre d’attention de mes parents. Ils s’occupaient d’avantage de cette ‘’chose’’ que de moi et cela me rendait affreusement triste et jaloux à la fois. Oui, à trois ans on est très jaloux lorsque quelqu’un touche à son cocon familial, et moi, on n’y a pas simplement touché, on y a simplement déchiré en le piétinant aux chaussures à talon aiguille.

Enfin, c’est ce que ma nourrice m’a raconté plus tard ça. En parlant d’elle, elle m’a aussi raconté que je venais souvent pleurer auprès d’elle pour faire en sorte qu’elle s’occupe plus de moi que de ma sœur. Cette stratégie fonctionnait plutôt bien paraît-il. Cependant, au bout d’un moment, je commençais à me lasser et arrêtais ça en voyant que ça ne ferait pas partir la petite peste, qui ressemblait moins à un monstre maintenant. Ensuite, vint le moment d’aller à l’école pour elle. Je faisais encore tout pour ne pas être vu à ses côtés, malgré le fait que nous y allions ensemble.

Peu de temps après, lorsque j’avais environ neuf ans, je commençais à la surveiller, pour voir si elle s’entendait bien avec les autres. Je ne me l’avouais pas encore, mais je commençais à apprécier ma petite sœur, et à vouloir la protéger comme un vrai grand frère. J’ai vu son état se dégrader, sans lever le petit doigt, jusqu’à ce qu’elle soit contrainte de prendre des cours particuliers. Je ne pus plus rien faire pour elle, mis à part m’inquiéter, à partir de ce moment.

Je l’ai ensuite vue se replier sur elle-même, à la maison, elle se taisait et restait prostrée. Ne tenant plus, un jour, avant de manger, je suis allé la voir dans sa chambre et l’ai prise dans mes bras, calmement et tendrement, en la berçant légèrement et en lui disant qu’elle pourrait tout me dire. Ce fut long, mais nous avons fini par commencer à discuter, de plus en plus souvent, mais toujours en secret. Elle ne voulait plus parler à nos parents, alors je me suis mis à parler pour deux, d’abord à table puis tout le temps, excepté avec Naka.

Peu à peu, je me rendis compte que mes parents se mettaient à ignorer Naka, alors qu’elle avait justement besoin de leur attention s’ils voulaient qu’elle se remette à leur parler. Il fallait aussi qu’ils arrêtent de se disputer les soirs, car elle le vivait extrêmement mal. Un jour, alors que ma petite sœur s’était endormie contre moi, je suis descendu voir mes parents, et j’ai tenté de leur expliquer qu’elle avait besoin d’eux, de leur attention, que même moi qui, leur ai-je fait croire, ne lui parlais pas voyait qu’elle allait mal.

Ensuite, j’ai vu que nos ‘’chers’’ parents ne bougeaient pas. Alors je me suis mis à ne plus leur parler que pour le strict nécessaire. J’avais quinze ans, alors ils prirent ma décision pour un simple effet secondaire de la crise d’adolescence. Pourtant, mes choix étaient déjà arrêtés pour la suite de ma vie. Je trouverais un travail en ville, et irais y habiter avec Naka.

Je me mis dès lors à chercher un emploi en ville, qui me permettrait de nous faire vivre tous les deux. Une fois que je l’ai trouvé, malgré le fait que je ne sois pas encore majeur à ce moment précis, je n’avais en effet alors que dix-huit ans, je commençais à leur envoyer des lettres de motivations ainsi que tout le nécessaire, pour qu’ils m’acceptent lorsque j’aurais atteint les vingt ans accordant la majorité japonaise.

Je parlais bien évidemment à Naka de mes projet, et lui ai promis de ne pas l’abandonner, que je ferais tout pour que les parents acceptent de la laisser partir avec moi.

Ce fut fait, et j’obtins même un contrat de travail. Alors, le jour même de mes 20 ans, alors que mes parents s’apprêtaient à partir le lendemain, je leur annonçais mon projet, et leur dit que j’avais déjà le contrat en poche. Ils acceptèrent étrangement rapidement, mais je ne m’en suis pas rendu compte, persuadé que j’avais réussi à les convaincre brillamment.

Nous sommes donc allés à la nouvelle Tokyo afin que je puisse commencer à travailler. Nous nous sommes tout d’abord installés dans un hôtel normal, sans étoiles, le temps que je me mette à travailler pour pouvoir louer un appartement. Cela ne prit heureusement que quelques mois. Ensuite, nous nous y sommes installés. Cependant, je n’arrivais pas à me sentir bien, en effet, à chaque fois que j’allais au travail, je me sentais coupable d’abandonner ma sœur. Un jour, en revenant du travail, je trouvais à mon nom dans la boite aux lettres un carton gravé ‘’VOODOO’’ avec en joint une petite lettre m’intimant de ne pas en parler à ma sœur.

Ce fut une affaire relativement simple, vu qu'elle dormait encore à ce moment-là, mais il m‘a fallu du temps pour comprendre pourquoi je ne devais pas en parler à ma sœur. Un jour, j'ai trouvé une femme dans notre appartement alors que je rentrais du travail. Je ne me pose pas de questions, et vit avec elle depuis. D’ailleurs, nous avons tous les deux accompagné ma sœur à son travail lorsque Naka en a trouvé un. Je ne sais pas tellement si cette dernière à remarqué mon accompagnatrice.


Daaki Sane

Âge ♦ 18 ans
comment as-tu trouvé le forum ♦ quelqu’un me l’a indiqué^^
Présence sur le forum ♦ l’Irl avant tout, je passerais au minimum une fois par semaine
Petit mot de la fin ♦ J'ai caché le code dans ma fiche, sous hide^^
codage par Artemis/Seren/Wegniale/Swilver pour Epicode


Dernière édition par Daaki Sane le Ven 11 Avr - 20:47, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Daaki Sane, master et frère aimant (FINI!!!! \o/)   Mer 9 Avr - 19:07

J'le connais pas, ton vava, toi owo

Anyway, bienvenue et fighting pour ta fiche ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kamei Ryuku
Messages : 370
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 27
Localisation : Nulle part
Emploi/loisirs : DOLL
Humeur : Indifférente
Admin

MessageSujet: Re: Daaki Sane, master et frère aimant (FINI!!!! \o/)   Mer 9 Avr - 20:56

La soeur et maintenant le frère, trop bien !!

Bienvenue sur le forum !!! Very Happy

Bon choix d'avatar aussi, cette série est cultissime ! Bon courage pour la rédaction de ta fiche. Si tu as la moindre question, fais-moi signe !!♥️

_________________
I’m afraid to open my eyes right  now
« (It’s cold) It’s just your mood. (It’s strange) I don’t care about that. I’ll accept every little thing of you. I wouldn’t want to see me without you even in a dream. If only you are next to me, I don’t care if it’s a nightmare. »  •• Eternity VIXX


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voodoo-doll.fr-bb.com
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Daaki Sane, master et frère aimant (FINI!!!! \o/)   Mer 9 Avr - 21:10

JE CONNAIS TON AVATAAAAAAAR !
Bienvenue sur le forum *0*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Daaki Sane, master et frère aimant (FINI!!!! \o/)   Ven 11 Avr - 19:56

Merci à tous!

Les mps, je pense qu'ils arriveront bien assez tôt^^

[edit] Petit up pour qire que Naka et moi avons terminés.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kamei Ryuku
Messages : 370
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 27
Localisation : Nulle part
Emploi/loisirs : DOLL
Humeur : Indifférente
Admin

MessageSujet: Re: Daaki Sane, master et frère aimant (FINI!!!! \o/)   Ven 11 Avr - 20:36

Bonsoir =)

Merci d'avoir prévenu pour vous deux !

Alors il faut modifier deux choses: la première, la majorité au Japon est à 20 ans pour info Wink

La seconde: le maître ne sait pas que sa VOODOO se change en DOLL. Donc il faudrait changer cela dans l'histoire et aussi dans "ce que vous pensez de votre DOLL" s'il te plaît.

_________________
I’m afraid to open my eyes right  now
« (It’s cold) It’s just your mood. (It’s strange) I don’t care about that. I’ll accept every little thing of you. I wouldn’t want to see me without you even in a dream. If only you are next to me, I don’t care if it’s a nightmare. »  •• Eternity VIXX


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voodoo-doll.fr-bb.com
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Daaki Sane, master et frère aimant (FINI!!!! \o/)   Ven 11 Avr - 20:49

voilà j'ai modifié. Normalement je n'ai rien raté^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kamei Ryuku
Messages : 370
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 27
Localisation : Nulle part
Emploi/loisirs : DOLL
Humeur : Indifférente
Admin

MessageSujet: Re: Daaki Sane, master et frère aimant (FINI!!!! \o/)   Sam 12 Avr - 6:01

Tu es validé !!!

Merci pour les rectifications, je n'ai plus rien à redire haha. Histoire touchante, une belle relation fraternelle.

Amuse-toi bien sur Voodoo Doll !! A toi de jouer à présent Wink

♣️ Les logements
♣️ Les pactes
♣️ Les demandes de rp

_________________
I’m afraid to open my eyes right  now
« (It’s cold) It’s just your mood. (It’s strange) I don’t care about that. I’ll accept every little thing of you. I wouldn’t want to see me without you even in a dream. If only you are next to me, I don’t care if it’s a nightmare. »  •• Eternity VIXX


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voodoo-doll.fr-bb.com
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Daaki Sane, master et frère aimant (FINI!!!! \o/)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Daaki Sane, master et frère aimant (FINI!!!! \o/)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» OS: Jour - J [FINI.] ^
» Fini le catch sur NT1 ?
» european master ?
» JLC Master Perpetual Calendar Skeleton.
» Etude de photographie, devenir pro: CESS, Bachelier, Master ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Anciennes fiches-