AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Ogasawara Aoi ✝ Cause I'm only a Broken DOLL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Ogasawara Aoi
Messages : 88
Date d'inscription : 22/03/2014
Localisation : Appartement de mon Master, le plus souvent...
Emploi/loisirs : Sans emplois, ou alors nounou à pleins temps...
Humeur : Blasé
Admin

MessageSujet: Ogasawara Aoi ✝ Cause I'm only a Broken DOLL    Sam 22 Mar - 8:25


Ogasawara Aoi

« Your Dream, my Hell»
IDENTITÉ

Âge ♦ pourquoi l'humain ressent-il ce besoin de tout mesurer et quantifier ? J'ai l'âge que j'ai et si tu désirer avoir une petite idée tout de même je te dirai: je suis bien plus âgé que la vieille sénile qui te sert de grand-mère mais, en mille fois mieux conservé. Cela te convient ? Par contre je peux t'indiquer l'âge que l'on m'a attribué durant cette "mission", j'"ai" 23 ans.

Date de naissance ♦ Un 13 décembre, la neige tombait  fortement ce jour là...

Nationalité ♦ lorsque je ne suis pas une poupée de chiffon on m'attribue la nationalité japonaise

Métier ♦ à part servir les désirs et ambitions de mon maître aucun. Mais afin de ne pas éveiller les soupçons cela ne serait tarder...

Groupe ♦ DOLLs

Statut ♦ les "personnes" comme moi ne sont pas concernées par cela. Ou alors je peux répondre que mon célibat est évident ?

Préférences ♦ je dois avouer que les bras masculins m'ont toujours attiré. Les femmes me révulsent, j'ai ces vipères en horreur. Donc plus vulgairement je suis gay.

Personnalité sur l'avatar ♦ il semblerait que je ressemble à Takashima Kouyou, ou plus connu sous le nom d'Uruha qui officie en tant que guitariste du groupe The Gazette.

ANECDOTES

Je fume beaucoup je l'avoue, ma préférence allant aux cigarettes mentholées. Même si je ne fume pas que ça*petit rire*. Une de mes manies consiste à utiliser un fume-cigarette. Certaines mauvaises langues se plaisent à dire que c'est mon côté "précieuse" qui ressort, pardonnez-moi d'être distingué...

Comme dit plus haut, je ne suis pas frileux quand une fumée étrange doit passer par mes poumons. L'opium est à ce titre une grande amie à moi. Les esprits bien pensants actuels m’appelleraient...laissez moi trouver mes mots...ah..Junkie! C'est comme ça que vous le dite non ?

Je supporte très mal la chaleur, je lui préfère mile fois les frimas de l’hiver. Cette dernière m’insupporte tellement que mon humeur en pâti fortement(et accessoirement les personnes autour de moi*rire*).

Lorsque je suis dans mon "chez moi", comprendre le lieu de vie de mon maître, je ne reste jamais habillée avec mes vêtements de ville. Mes vieilles habitudes sont tenaces et je m'accommode fort bien d'un yukata en soie.

Je parle couramment le mandarin, l'anglais et le français.

Mes ongles sont bien souvent vernis de noir, je souhaiterai les avoir plus longs mais, ma fâcheuse tendance à les ronger m'en empêche.

Je sais jouer du piano mais aussi du koto et du shamisen. Nous pouvons rajouter à cela que je manie avec dextérité la danse des éventails. Habiletés souvenir de mon passé dans les maisons closes..Il parait  même que j'ai une voix agréable l'oreille, j'ai très souvent chanté pour mes maîtres..

Il arrive assez souvent que l'on me confonde avec une femme. ceci ne me vexe pas, j'ai toujours cultivé ce côté androgyne, jouer avec les genres m'a toujours amusé.

Au jour d'aujourd'hui, je n'ai jamais faillit à ma mission en tant que Doll

Je tiens très bien l'alcool.

Je voue une adoration toute particulière aux accessoires, mes mains,mon cou et mes poignets ne sont pas épargnés. Quelle dommage que je perde tout à chaque fois qu'un pacte se conclu...

Je me maquille très régulièrement et change assez souvent aussi de coupe de cheveux .


PSYCHOLOGIE

Et pourquoi un humain s‘intéresse-t-il à tout cela d‘aussi près hein ? Tu as l‘air d‘en savoir déjà beaucoup trop, jusqu‘à où est tu empêtré dans les mystères recélés par cette ville ? *soupire* Enfin ce n‘est pas mon problème, tant que te parler de moi ne me mets pas dans l‘embarras, je veux bien éclairer ta lanterne. Je suis de bonne humeur aujourd’hui‘ il faut croire…

Que veux-tu savoir au fait ? …Hum mon rapport aux MASTER dis-tu ? Et bien …

« Esclave de corps, d’esprit libre.» Sophocle.

Voici une citation qui est on ne peut plus vraie et décrit avec justesse les relations que j’entretiens avec mes maîtres passés, présents ou futurs. Je ne suis certes qu’une poupée de chiffon sans eux, mais mon âme reste libre. Mon corps est dévoué à leurs désirs, c’est-ce que l‘on peut appeler l’instinct, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour exaucer les vœux de ceux qui me possèdent. Néanmoins, je hais profondément ces êtres égocentriques , savoir que mon existence n’a pour seul et unique but de gâter ces enfants-rois a le don de me donner la nausée. Oui, toi à qui je suis en train de parler, je te hais aussi, cela ne te fait même pas fuir ? Et bien, et bien *rire* tu es bien étrange comme humain… Tu trouves ma situation bien paradoxale non ? Moi aussi …. Parfois je me surprend à vouloir ne plus être choisi pour un nouveau pacte, ne plus subir cet esclavagisme qui me ronge un peu plus chaque jours. Mais..je n’ai pas le choix, je ne reste qu’une VOODOO-DOLL.

Voilà qui répond à ta question, je suppose que tu en as d’autres non ?…. Le contraire m’aurait étonné les humains sont d’une curiosité insatiable, à la limite de l’inconvenant... Donc comme ça tu désires que je te parle de mes traits de caractères , états d’âmes et autres inepties du genre si je comprend bien. Et bien allons-y …

Par où commencer…je n’ai pas vraiment pour habitude de parler de moi, les DOLL restent plutôt secrètes en temps normal.  Oh mais j’y pense, tu as déjà  pu observer que j’ai un tempérament plutôt fort *rire*, et encore c’est un euphémisme de le dire. Les jours où je suis mal luné, oui je suis assez lunatique je l’avoue, ça rythme les journées de ceux qui m’entourent au moins…Bref. Les jours où la lune n’a pas été favorable avec moi, je peux t’assurer que ma mauvaise humeur peut en faire fuir plus d’un, surtout quand je me mets à hausser le ton. Même si bien souvent je ne le fais pas, préférant persiffler entre mes dents en arrosant les malheureux de mes répliques acerbes et corrosive. Enfin ça… je le fais aussi lorsque l’humeur est meilleure… À cause de cela, on me compare bien souvent à une vipère, et je n’aurais pas l’idée de m’en plaindre… On ne taquine pas le serpent qui dort, on retient son souffle et l’on passe à côté de lui le plus discrètement possible sous peine de morsure. En parlant de sommeil, le miens est catastrophique, cela doit-être lié au fait que je fais très fréquemment d’abominables cauchemars. Mais ne nous étendons pas sur cela veux-tu ?*le ton induisant une rhétorique*

Comme tu l’as compris les mots sont une arme pour moi, une arme que mes nombreuses et longues années de vie et de pratique m’ont apprit à utiliser avec dextérité. Tu savais que l’on pouvait désarmer un homme d’une seule parole si cette dernière était bien choisie? Nul n’est inébranlable, les plus forts se contentent juste de mieux dissimuler leurs faiblesses que leur voisin. Et puis une chance pour moi que mon esprit soit aussi affuté, sans ce dernier ce n’est pas ma pauvre carcasse digne d’un poids plume  que je risque d’aller bien  loin… Par contre je dois avouer qu’il n’est pas rare qu’une personne me tapant sur les nerfs se retrouve ornée d’une sublime marque rouge sur le visage.*petit rire* Il faut croire que je maîtrise l’art du soufflet avec assez de talent. En parlant de mots, il n’est pas rare, voir fréquent de me retrouver allongé confortablement  afin de me détendre en lisant un bon livre. J’ai beau exécrer les humains, je trouve que certains s’élèvent quelque peu de cette masse grouillante. Les artistes arriveraient presque à avoir ma sympathie au fait. Ah parcourir fiévreusement des pages et des pages, à la traque fébrile de la suite de l’intrigue, un de mes grands plaisirs ! Il en faut bien après tout, sinon il y a bien longtemps que j’aurais trouvé un moyen de me faire déchiqueter en milles morceaux et être rendu inutilisable. De ce que tu as entendu tu peux en conclure que j’aime le calme et tu ne te tromperas pas de route.  Je me plais aussi dans la solitude qui est synonyme de quiétude pour moi, je n’a jamais compris cette obsession humaine quant au fait de vouloir être constamment entouré. Cette peur pathétique de l’abandon est tellement risible et puérile, préférer être mal accompagné plutôt que d’accepter d’assumer que l’on est seul …tssss…non parfois je ne vous suis vraiment pas …

Ne vas pas non plus me prendre pour un pince sans-rire ras bas joie, je préfère que l’on me qualifie de catin insupportable à l’humour douteux. Et oui, ça a l’air de t’étonner mais il m’arrive de plaisanter, bon bien évidement mes blagues ne sont bien souvent pas au goût de tout le monde, mais c’est l’intention qui compte non ? Ce n’est tout de même pas ma faute si l’homme ne dispose pas assez d’autodérision par rapport à sa petite personne pour comprendre cet humour grinçant, humour noir si tu préfère. J’avoue en être très friand *petit sourire en coin*.  J’ai vu aussi que tu as tiqué sur le mot « catin », tu sais mon petit j’ai  beau ne pas aimer les humains, cela ne m’empêche pas de m’abandonner de temps à autre dans leur bras. Mais attention, seulement ceux des hommes, j’ai les femmes en horreur…. Moins je les côtoie, mieux je me porte. Bien assez parlé de ces intrigantes, je vais continuera à te parler de moi comme demandé. En fait, même si cela peut te paraître étrange, je me plais à intercepter des regards envieux sur moi, j’aime être l’objet de tous les désirs…. Pour cela je cultive un goût prononcé pour la provocation, disséminant quelques actes ou paroles que l’on pourrait juger de vulgaires ou dégradants. Néanmoins je ne m’abaisserai jamais à tomber dans le « cheap » comme vous dite. Provoquer oui, m’abaisser non…. J’admets que les apparences avantageuses qui me sont prêtées à chaque fois me viennent également bien en aide, ce n’est pas à la porté des laiderons de provoquer la langueur d’un regard…. De ce fait je prends énormément soin de mon apparence, j’ai en horreur les gens négligés, pour moi il est impossible de sortir sans s’apprêter convenablement. Et oui c’est bien un maquillage charbonneux que tu vois là, pourquoi cela te dérange un homme maquillé ? Non, tant mieux. Je suis une diva, et je l’assume, après tout il n’y a pas de mal à se mettre en valeur non ?  Bien assez parlé de moi, du moins de mon caractère, je ne vois pas quoi ajouter de plus, la meilleure façon de me connaître étant de côtoyer ma « délicieuse » personne…



BIOGRAPHIE

Bien, maintenant que tu en connais un peu plus sur ma psychologie je suppose que tu vas vouloir en savoir plus sur mon histoire je me trompe? Non…c’est-ce que je me disais *petit sourire*. Je te conseille de t’asseoir et de prendre ton mal en patience car cette histoire fait partie de celles que l’on met beaucoup de temps à conter…

Mes premiers souvenirs remontent au 13 décembre 1558, un soir où la neige ne cessait de tomber. *un sourcil se hausse et un soupir  franchit les lèvres pincées*. Oui cela fait de moi un vieillard de 456 ans, tu veux peut-être que je te récompense avec un petit gâteau? Désolé, je suis vieux mais pas gâteux…dommage pour toi! Et cesses de me couper veux-tu ? Je reprends…. Si tu es bon en histoire tu peux remarquer que ma « vie » débute en pleine ère du shogunat, période de paix mais aussi de replis sur lui-même pour notre pays. Mais je ne suis pas là pour te faire un cours d’histoire, plutôt pour te parler de ce que ma longue existence a pu  me faire connaître… Mon premier maître était un Tokugawa, figures emblématiques de l’ère d’Edo. À l’époque je n’étais qu’une poupée vierge de toutes pensées, je n’étais qu’une page sur laquelle écrire, je ne savais que penser des êtres humains. Et bien j’ai très rapidement eu l’occasion d’apprendre à mes dépends qu’ils étaient pourri et rongés jusqu’à l’intérieur. La première fois qu’il m’a vu, moi petite poupée VOODOO idéaliste, il m’a violement jeté contre un mur. Il m’a ramassé et m’a fait subir le même sort plusieurs fois avant de se réinstaller à son bureau, torturant mes entrailles avec la pointe d’un tantô affuté. En me blessant de la sorte, il passait sa frustration et ses nerfs sur moi, m’inondant de sa colère et de sa rancœur. Ce soir là, il avait perdu une bataille et ses terres s’étaient vu tronquées au nord. C’est qu’à cette époque les hommes aimaient se quereller afin de dérober à l’autre de ses possessions, ah non…ceci est de toutes époques en fait…. J’ai subit ces « douces » attentions des mois durant, mon cœur s’asséchant petit à petit tandis que mon dégoût pour les humains commençait déjà à apparaître, je peux le dire, je haïssais cet homme.

À présent au courant de tous les secret de mon maître, je prit enfin vie alors que l’hiver touchait à sa fin. Officiellement j’étais un cousin éloigné que cet homme avait « charitablement » recueilli, ainsi je lui devait toute ma gratitude. Quelques années plus tôt j’avais été sérieusement blessé à la jambe, cette blessure m’éloignant pour de bon des champs de bataille, à la bonne heure, je ne désirais pas particulièrement partir à la guerre…  Néanmoins si je ne bataillais pas avec mes camarades, ce n’est pas pour cela que j’en faisais moins, bien au contraire. Les mots sont des armes, je te l’ai déjà dit. Ainsi mes conseils avisés et mes manipulations en tous genres amenèrent mon maître au sommet de sa gloire, lui faisant prestigieusement gravir les échelons de la popularité et de la puissance.  Mon pire souvenir fut celui de l’année 1622, la chasse aux chrétiens faisait rage et cette année là 55 d’entres eux trouvèrent la mort lors d’une sanglante exécution… Je faisais parti des bourreaux… Cette vie, bien qu’éloignée du champ de bataille fut ainsi loin d’être de tout repos…Les manipulations en tout genre et les coups bas étant légions, la politique est loin d’être une belle chose, c’est même uen des plus laides qui m’ai été donné de voir. Néanmoins, je dois tout de même avouer que je ne rechignais pas complètement à duper les puissants et leur faire à l’envers, les détrôner de leur condescendance était mon plus beau cadeau. Mon maître parmi les puissants, je disparu alors de sa vie, ce fameux cousin devant retourner dans les terres aider ses parents mourants. Et c’est donc ainsi que s’acheva ma première vie. Mon premier succès en tant que DOLL.

J’eu deux autres maîtres entre temps, mais je ne t’en parlerai pas, considérant qu’ils ne m’ont pas plus marqué que cela. L’un d’eux était un saoulard et l’autre un voleur de grand chemin. Je les ai tous deux enrichi à foison, ah l’homme et sa cupidité….

Maintenant je vais te parler de mon quatrième maître. Tu sais quoi ? J’ai beau exécrer l’homme, je dois considérer que j’observais, et observe toujours une certaine inclination pour lui. Nous étions même amis, mais commençons par le commencement. Je suis arrivées entre les mains de cet homme par une matinée d’été de l’année 1701. Cet homme était amoindri par la perte de son daimyo, Asano Naganori, condamné au rituel du seppuku pour avoir attenté à a vie de Yoshinaka Kira . Les terres furent confisquées et les autrefois fières samouraï tombèrent à l’état de rônin . Ils prirent la décision de se venger et les entraînements afin de parvenir à ce but étaient rudes. Malgré la colère qui l’animait, mon maître se montrait très bon avec la petite poupée que j’étais, il m’avait même lavé et recousu aux endroits où mes précédents possesseurs m’avait abîmé. Il me parlait beaucoup et se confiait à moi, très souvent il récitait ces vers :

« Plus que les fleurs de cerisier,
Invitant un vent à les souffler,
Je me demande ce qu'il faut faire,
Avec le reste du printemps. »

Les derniers mots écrits par son maître avant de se suicider. Ma vie, à mon plus grand regret, auprès de ce maître fut très courte. Je n’ai fait que l’assister lui et ses camarades dans leur acte d’honneur, vengeance pour certains. Durant ces deux années à ses côtés, je me sui lié d’amitié avec cet homme d’esprit, bien loi des brutes sanguinaires et décérébrées que j’avais  eu l’occasion de côtoyer, mon estime pour l’Homme avait même remonté…ah si je savais ce qui m’attendait… Mes capacités acquise lors de mon premier passage chez les hommes me furent profitables et l’on ne suspecta que peu notre plan de vengeance. Pour éloigner les soupçons, nous nous étions fondu dans la populations, ne devenant que de vulgaires commerçants ou oisifs personnages. Je fut de ces personnages, découvrant dans les tripots douteux les plaisir opiacées qui avaient le don de me faire m’évader durant quelques heures. Néanmoins, malgré ces moments je ne perdis pas de vu la tâche qui m’était incombée et assista mon maître le jour tant attendu après près de deux années d’attente. Kira mort, il fut l’heure pour moi de repartir, une heure après je fis mon retour dans ma petit boîte. J’aurais tant aimé vieillir auprès ce de maître dont la compagnie m’était si agréable, hélas, j’appris rapidement que lui et ses compagnons furent jugés et condamnés à se faire seppuku. Au moins mon maître est mort tel un véritable guerrier.

J’eu de nouveau trois maîtres sans grande importance, si ce n’est qu’ils eurent bien vite fait d’effacer mon indulgence nouvelle face à l’humain. Mon ancien maître était l’exception qui confirmait la triste règle….

Et je n’était pas au bout de mes peines, mon huitième maître est de loin celui qui m’a fait mené la vie la plus dure que j’ai eu l’occasion de vivre. Je le hais de toute mon âme, si je l’avais aujourd’hui face à moi, l’envie de le tuer m’embraserai très sûrement… Nous sommes en 1888 les quartiers des plaisir sont nombreux à cette époque et les geishas sont des plaisir raffinés que les maris coincés par des mariages arrangés s’offrent. Echappatoires ravissant à leur vie maritale insatisfaisante. Ce maître me reçu un jour de juillet alors que la chaleur faisait rage, mettant à mal la petite VOODOO empaquetée à l’intérieur de ce colis mystérieux. Au début, il me confia à sa petite fille, mais cette dernière jugea cette poupée bien trop « hideuse » pour avoir le mérite de séjourner dans sa chambre, quant au fils il s’amusa à me piquer des aiguilles sur tout le corps, trouvant cette occupation très drôle…. L’homme finit par me récupérer quelques semaines plus tard et m’entreposa dans son bureau, parfois il me parlait. Il pensait ne pas aimer sa femme, qu’il voulait trouver l’amour avec une de ces belles intrigantes de l’Hanamachi. Plus il parlait, et plus mes craintes grandissaient, qu’allait-je donc devoir faire pour lui ?

Un matin mes yeux s’ouvirent, j’étais une jeune et gracile créature. Oui une jeune femme à la peau claire dotée d’une longue chevelure soyeuse. Malgré ce cadeau d’une apparence fort agréable, ma vie devint un enfer qui ne cessait de me tourmenter. La vie en tant que geisha est loin d’être agréable, on souffre du matin au soir, les obis sont toujours trop serrés, nos cheveux lissés barbarement, nos mains saignaient à force de trop jouer. Et je ne parle même pas de ces affreux appuis tête destinés à nous empêcher de ruiner nos coiffures le nuit venue. L’homme venait souvent me voir, il aimait ma compagnie, il disait m’aimer passionnément et qu’un jour il me sortirait de cet ochaya. Je ne compte plus les nuits brûlantes que nous avons passés ensembles. Tu sais ce qui est le plus dur ? Ce n’est pas de simuler le plaisir, mais bel et bien de jouer la femme éprise…je haïssais cet homme et devais pourtant feindre un amour indéfectible pour lui, je me suis même tranché le petit doigt pour lui, comme le voulait la mode de l’époque.*il secoue son petit doigt gauche* Une chance que je ne sois qu’une VOODOO.  Et ce qui devait arriver arriva, un jour je suis tombée….enceinte. Je le sentais tout au fond de moi que cette créature grandissait, mais il niait en bloc, ne voyant pas de ses propres yeux mon ventre s’arrondir . Ce n’est que quelques mois plus tard qu’il sorti enfin de son déni. Je portais bel et bien le fruit de ses entrailles en moi, quelle situation traumatisante pour moi, j’aurais tant aimé que les DOLL soient définitivement stériles…. Mais je n’étais pas au bout de mes peines. Cet incident « fâcheux » comme il le disait, lui fit se rendre compte qu’il aimait sa femme plus que tout et que son caprice avait assez duré. C’est donc ainsi que j’ai subit les supplices d’un *un frisson de dégoût le traversant* avortement à l’ancienne. Je te passerai les détails de cette horrible nuit de souffrance, mais je peux te garantir que cette dernière m’a marqué pour toujours….

Se sentant coupable de m’avoir infligé toutes ces peines, l’homme me racheta à  mon ochaya et m’engagea en tant que domestique. C’est à cette époque que mon aversion pour les femmes prit place. Pourquoi ? La femme délaissée et trompée me haïssais, sa haine pour moi suintant par tous les pores de sa peau. Chaque jours je subissait milles et unes humiliations plus cuisantes les unes que les autres. Elle avait pourtant gagné, son mari était revenu auprès d’elle, l’aimait plus que jamais et ne me regardait même plus. Ou alors ce n’était qu’avec dégoût, lui rappelant l’homme qu’il dénigrait, le moins que rien qu’il avait été. Fautant avec une jeune  geishas qu’il croyait à tort être l’être aimé, pour lui je l’avais ensorcelé, la fonte incombant de ce fait uniquement à ma personne. J’ai toujours eu en horreur cette habitude propre aux humains, il est si difficile que cela de reconnaître ses fautes. Non il faut croire que vous vous complaisez bien mieux  dans la couardise de faire peser sur l’autre toutes les fautes, allégeant votre pauvre petite conscience…Un jour la femme trouva le stratagème ultime afin de se débarrasser de moi, me traiter de voleuse! Elle avait habilement caché un bijoux dans mes guenilles et avait appelé son mari. Je n’eu pas le temps de comprendre ce qu’il m’arrivait que ma perception du monde changea à nouveau. J’étais redevenu une VOODOO. J’ai beau chercher dans mes souvenirs, je n’arrive jamais à me remémorer le moment où cet homme en a finit avec moi… Et je dois avouer que je préfère cela.

Après cette dernière expérience malheureuse, je suis resté près de 100 ans enfermé dans une boîte à me laisser ronger par ma haine et ma rancœur. Même dans cet état de poupée je ne faisais que cauchemarder perpétuellement, la folie m’ayant même caressé de près….

Et voilà qu’aujourd’hui je suis de nouveau au service d’un nouveau maître… j’aurais préféré rester encore longtemps dans cette boîte sombre et rassurante. J’étais à l’abri des humains ainsi… Mais le destin  en a voulu autrement et j’ai du reprendre du service. Je me rappelle de l’air étonné que mon maître a eu en découvrant cet étrange colis devant sa porte. Il le fut encore plus en découvrant ce qui se cachait à l’intérieur, une étrange poupée . Je l’intriguais, l’interloquais. Il ne tenta néanmoins pas d’étranges expérience sur moi à mon plus grand bonheur, il se contentait de m’observer longuement. Puis il a finit par me parler de lui et de sa vie, me dévoilant son rêve secret.Voilà j’avais de nouveau une mission à mener à terme. Et je dois l'avouer, pour la première fois, je crains de ne pas arriver à mener ma mission à terme avec une telle tête de bourrique... . Officiellement je suis son meilleur ami et nous vivons en collocation. La cohabitation est loin d'être facile, nous ne nous supportons pas et les insultes fusent à longueur de journée*petit pouffement* au moins ça met de l'ambiance. Une chance qu'il passe le plus clair de son temps à étudier ou à dormir....

Kyûbi [le Sama est facultatif]

Âge ♦On ne demande pas son âge à une vieille okay D8
comment avez-vous trouvé le forum ♦ On s'est connus, on s'est reconnus,on s'est perdus de vue, on s'est r'perdus d'vue,on s'est retrouvés, on s'est réchauffés,puis on n'sest plus quittéééé~
Présence sur le forum ♦ Variable, faut que je vois si la température est bonne ou non/pan/. Plus sérieusement je serai là tous les jours, quant aux rps ce sera peut-être un peu moins.
Petit mot de la fin ♦ Alors il me semble que le code est Vu par Ryu (on est chez Satan °°*s'essuie les pieds* enchantée!).Sinon que dire de plus, Hakuna matata 8D?
codage par Artemis/Seren/Wegniale/Swilver pour Epicode


Dernière édition par Ogasawara Aoi le Ven 18 Avr - 11:50, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ogasawara Aoi ✝ Cause I'm only a Broken DOLL    Sam 22 Mar - 8:43

LOL ta présentation personnelle m'a fait bien rire x) Je t'aime bien toi !

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ogasawara Aoi
Messages : 88
Date d'inscription : 22/03/2014
Localisation : Appartement de mon Master, le plus souvent...
Emploi/loisirs : Sans emplois, ou alors nounou à pleins temps...
Humeur : Blasé
Admin

MessageSujet: Re: Ogasawara Aoi ✝ Cause I'm only a Broken DOLL    Sam 22 Mar - 9:18

Ah, ah c'est fait pour xD, Merci :3 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kamei Ryuku
Messages : 370
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 27
Localisation : Nulle part
Emploi/loisirs : DOLL
Humeur : Indifférente
Admin

MessageSujet: Re: Ogasawara Aoi ✝ Cause I'm only a Broken DOLL    Sam 22 Mar - 10:49

Hey you ♥

Tu n'as pas traîné et ça fait plaisir de te voir là !! Très bon choix d'avatar et le peu d'informations sur la fiche annonce déjà un personnage haut en couleurs, j'ai vraiment hâte de lire la suite.

Bon courage pour le reste de ta fiche ♥

_________________
I’m afraid to open my eyes right  now
« (It’s cold) It’s just your mood. (It’s strange) I don’t care about that. I’ll accept every little thing of you. I wouldn’t want to see me without you even in a dream. If only you are next to me, I don’t care if it’s a nightmare. »  •• Eternity VIXX


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voodoo-doll.fr-bb.com
avatar
Ogasawara Aoi
Messages : 88
Date d'inscription : 22/03/2014
Localisation : Appartement de mon Master, le plus souvent...
Emploi/loisirs : Sans emplois, ou alors nounou à pleins temps...
Humeur : Blasé
Admin

MessageSujet: Re: Ogasawara Aoi ✝ Cause I'm only a Broken DOLL    Sam 22 Mar - 11:00

Hi ♥

Eh eh, je ne bluffais pas quand je disais que j'avais déjà mon perso en tête. Ah ça le vava... on va dire que Ruwa et moi on est indissociables XD(grande histoire oui ). Par contre tu vas me maudire, je suis en train de te pondre un mp magnifique (on enjolive la situation comme on peut /pan/) où je te harcèle de questions. Désolée, c'est un de mes grands défauts ;o;.

Merci pour cet accueil ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ogasawara Aoi ✝ Cause I'm only a Broken DOLL    Sam 22 Mar - 11:10

J'ai globalement fait la même chose à mon inscription sauf que j'avais qu'une question (a)

'Nyway, bienvenuuuuue ♥ Et fight' pour ta fiche ! J'aime bien le style, pour l'instant, ç'paraît fun xD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ogasawara Aoi
Messages : 88
Date d'inscription : 22/03/2014
Localisation : Appartement de mon Master, le plus souvent...
Emploi/loisirs : Sans emplois, ou alors nounou à pleins temps...
Humeur : Blasé
Admin

MessageSujet: Re: Ogasawara Aoi ✝ Cause I'm only a Broken DOLL    Sam 22 Mar - 11:13

Il fallait bien que tu aies un challenger, regarde maintenant ce sera moi la chieuse qui aura posé 30000 questions XD

Merciiiiiiiiiii x2 ♥ ah ça il va être haut en couleur mon cher Aoi /brique/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kamei Ryuku
Messages : 370
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 27
Localisation : Nulle part
Emploi/loisirs : DOLL
Humeur : Indifférente
Admin

MessageSujet: Re: Ogasawara Aoi ✝ Cause I'm only a Broken DOLL    Sam 22 Mar - 11:29

Ma boîte à mp sert à ça donc j'attends le pavé la lecture xD

_________________
I’m afraid to open my eyes right  now
« (It’s cold) It’s just your mood. (It’s strange) I don’t care about that. I’ll accept every little thing of you. I wouldn’t want to see me without you even in a dream. If only you are next to me, I don’t care if it’s a nightmare. »  •• Eternity VIXX


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voodoo-doll.fr-bb.com
avatar
Ogasawara Aoi
Messages : 88
Date d'inscription : 22/03/2014
Localisation : Appartement de mon Master, le plus souvent...
Emploi/loisirs : Sans emplois, ou alors nounou à pleins temps...
Humeur : Blasé
Admin

MessageSujet: Re: Ogasawara Aoi ✝ Cause I'm only a Broken DOLL    Dim 23 Mar - 15:17

Bon et bien voili, voilou, voilà ! Il me semble avoir terminé ma fiche ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kamei Ryuku
Messages : 370
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 27
Localisation : Nulle part
Emploi/loisirs : DOLL
Humeur : Indifférente
Admin

MessageSujet: Re: Ogasawara Aoi ✝ Cause I'm only a Broken DOLL    Dim 23 Mar - 15:57

Tu es validé !!!

Je suis loin d'être déçu, le personnage est plus qu'intéressant (ça m'a donné une idée de lien d'ailleurs lol). L'histoire est riche et bien écrite, l'épisode de la geisha affreux... On va créer un groupe : les DOLLs mal aimées xDD

Amuse-toi bien sur Voodoo Doll !! A toi de jouer à présent Wink

♣️ Les logements
♣️ Les pactes
♣️ Les demandes de rp

_________________
I’m afraid to open my eyes right  now
« (It’s cold) It’s just your mood. (It’s strange) I don’t care about that. I’ll accept every little thing of you. I wouldn’t want to see me without you even in a dream. If only you are next to me, I don’t care if it’s a nightmare. »  •• Eternity VIXX


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voodoo-doll.fr-bb.com
avatar
Ogasawara Aoi
Messages : 88
Date d'inscription : 22/03/2014
Localisation : Appartement de mon Master, le plus souvent...
Emploi/loisirs : Sans emplois, ou alors nounou à pleins temps...
Humeur : Blasé
Admin

MessageSujet: Re: Ogasawara Aoi ✝ Cause I'm only a Broken DOLL    Dim 23 Mar - 16:15

Oh contente que mon petit soit apprécié et merci pour ces gentils compliments ♥ *blush*. Oui les pauvres DOLLs xD, créons ce groupes et elles feront des réunions de martyrisés anonymes XDD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ogasawara Aoi ✝ Cause I'm only a Broken DOLL    

Revenir en haut Aller en bas
 

Ogasawara Aoi ✝ Cause I'm only a Broken DOLL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [MANGA/ANIME] Taishou Yakyuu Musume
» Votre personnage préféré dans Air Gear
» Ldoll Festival à Lyon le 9 et 10 octobre 2010
» BJD d'artistes
» Tailles wig BJD + Comment connaître sa taille de wig?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: First steps in town :: Fiches validées-